• Accueil
  • Newsletter
  • Découverte d’un nouveau marqueur permettant de prévenir les complications rénales
Actualité

Découverte d’un nouveau marqueur permettant de prévenir les complications rénales

Hiver 2017 - Lettre n°21

En France, près d’un dialysé sur deux est diabétique. L’hyperglycémie chronique, due à un diabète mal équilibré peut, en effet, conduire à une atteinte progressive de la fonction rénale. Les reins vont ainsi peu à peu « s’encrasser » et ne plus éliminer certains déchets, comme l’albumine, qui vont par conséquent passer dans les urines. Or, une microalbuminurie positive et répétée est un indicateur de risque de développer une maladie rénale chronique ou des maladies cardiovasculaires graves.

Des chercheurs du King’s College de Londres viennent de mettre en évidence le rôle prédictif du risque de maladie rénale chez les patients diabétiques, dans le niveau de concentration de l’hormone Klotho. Ils ont ainsi pu constater que son niveau chutait, avant même l’apparition d’albumine, chez les diabétiques dont les reins sont endommagés.

L’avantage de ce nouveau marqueur serait de pouvoir se placer très en amont et d’engager des mesures préventives ou correctrices bien plus tôt afin de limiter l’incidence de ces complications à la fois extrêmement graves et handicapantes pour le patient, et coûteuses en termes de prise en charge.

Partager cet article sur :