Édito

Édito

Professeur Michel PINGET

Printemps 2018 - Lettre n°25

Cher(ère) ami(e),

C’est avec grand plaisir que je vous retrouve pour ce premier numéro de 2018, numéro que nous avons axé sur la médecine de demain.

Nous avons ainsi consacré une double page pour un éclairage et un point d’étape sur les perspectives qu’offre la télémédecine. Les choses avancent, de nombreux projets sont en cours de développement et l’Assurance Maladie tente de répondre aux besoins et enjeux que ces nouveaux modes de prise en charge génèrent. Car au-delà de l’outil, c’est tout un système et son organisation qui sont remis en cause… les cartes doivent être rebattues pour repenser la prise en charge des patients et offrir des solutions plus efficaces et adaptées, en particulier aux patients chroniques.

Ce début d’année est également marqué par le remboursement de plusieurs dispositifs et médicaments, comme si nos autorités de santé avaient soudainement pris conscience que notre système de santé devait se donner les moyens de ses ambitions et répondre aux attentes des patients, notamment en termes d’accès aux nouvelles technologies.

Mieux comprendre ce qu’attend le patient reste au cœur de ce numéro dans lequel nous vous proposons un article original basé sur une étude, qui nous donne l’occasion de nous projeter, de nous interroger pour remettre les choses dans une bonne perspective.

Car finalement tous ces efforts que nous fournissons, toutes ces ambitions que nous portons, nous, soignants et chercheurs, n’ont de sens que s’ils répondent aux attentes de ceux qui en ont besoin.

Bonne lecture, Professeur Michel PINGET

 

Partager cet article sur :