• Accueil
  • Newsletter
  • Insulinobaby, pour aider les enfants diabétiques à appréhender leur maladie
Initiative

Insulinobaby, pour aider les enfants diabétiques à appréhender leur maladie

Printemps 2017 - Lettre n°22
#Diabète de type 1 #enfant

Actuellement âgée de 4 ans, la petite Chanice a été diagnostiquée diabétique de type 1 à 17 mois. « Ni bricoleuse, ni couturière, ni infirmière », sa maman, Clémence, a vu sa vie et celle de sa fille bouleversées par l’arrivée de cette maladie. C’est alors qu’elle a ressenti le besoin de faire oublier à son enfant sa maladie grâce à une jolie idée. Afin d’en faire profiter les autres enfants et parents dans le même cas, elle décide de créer en novembre 2015 une petite entreprise, qu’elle nomme Insulinobaby.

Appréhender, comprendre et vivre avec le diabète peut être compliqué pour un adulte mais cela peut l’être d’autant plus pour les enfants, qui vont pourtant devoir vivre avec toute leur vie ! Se rajoute à cela une difficulté supplémentaire : le diabète

de type 1, qui est généralement diagnostiqué pendant l’enfance, se déclare brutalement contrairement au diabète de type 2. Tout le quotidien du jeune patient, et par écho celui de sa famille, est soudainement perturbé par les injections d’insuline pluriquotidiennes, les contrôles de glycémie rigoureux, la prise des repas à heures fixes… S’en suit une réorganisation des modes de vie pour l’enfant et son entourage.

Le concept d’Insulinobaby : se mettre à la place de l’enfant

Clémence a développé sa micro-entreprise, Insulinobaby, en partant du postulat qu’il est nécessaire d’expliquer la maladie aux jeunes patients de manière ludique : « les enfants ont besoin d’être rassurés face aux aiguilles, les poupées sont idéales pour cela car elles ne pleurent jamais pour les soins. Ces poupées sont aussi là pour faire parler l’enfant sur son ressenti face à la maladie ».

Concrètement, les accessoires de la marque permet  tent aux enfants diabétiques et à leurs parents d’imiter les soins prodigués, dans le cas d’une insulinothérapie, sur leurs poupées et leurs peluches. La créatrice précise qu’avec Insulinobaby, le bénéfice n’est pas sa priorité : elle souhaite dédramatiser la maladie aux yeux des enfants diabétiques et, par la même occasion, leur permettre d’accepter plus naturellement leur diabète. Elle explique en effet que « le simple fait, pour un enfant, de savoir que les poupées peuvent aussi être diabétiques le rassure ». Confectionnées de manière très réaliste à base notamment de bois ou encore de tissus, ses créations s’adaptent à chaque enfant en fonction de son modèle de pompe et de son lecteur de glycémie. La marque ajuste régulièrement son offre en fonction de l’évolution des nouveautés sur le marché, à l’instar des accessoires basés sur le « Freestyle Libre » ou sur l’« Omnipod » qu’elle propose désormais dans son offre. Ses produits ne s’adressent pas uniquement aux particuliers mais sont également destinés aux services hospitaliers, aux prestataires de santé, et même, pourquoi pas, aux écoles !

Si vous êtes intéressé(e) par Insulinobaby, consultez le site web de la marque : www.insulinobaby.com
Partager cet article sur :