• Accueil
  • Newsletter
  • L’inquiétante progression de l’incidence du diabète de type 2 chez les jeunes
Actualité

L’inquiétante progression de l’incidence du diabète de type 2 chez les jeunes

Printemps 2017 - Lettre n°22
#Diabète de type 2 #jeune #obésité

Le diabète de type 2 est la conséquence d’une perte de fonctionnalité des îlots pancréatiques chez des sujets dont l’organisme est peu à peu devenu résistant à l’insuline. Cette perte de fonctionnalité est la conséquence de l’interaction de facteurs génétiques, volontiers héréditaires et de facteurs environnementaux liés au mode de vie. Précédemment appelé « diabète non insulinodépendant » ou « diabète de la maturité », le diabète de type 2 touche environ 90% de la population diabétique totale. Après avoir considéré que ce type de diabète n’apparaissait que chez le sujet âgé, puis chez l’adulte de plus de 40 ans, les communautés scientifiques et médicales s’inquiètent de le voir aujourd’hui toucher de plus en plus d’enfants et d’adolescents. Ainsi, une étude récemment publiée dans le journal de référence, « New England Journal of Medicine », fait état d’une augmentation de +5% en 10 ans du nombre de jeunes de 10 à 19 ans touchés par cette forme de diabète. Le diabète de type 2 constitue une véritable pandémie à l’échelle mondiale, liée à la fois à la transformation des modes de vie et à l’allongement de l’espérance de vie.

Cette rapide et forte progression de la maladie chez les plus jeunes tend à suivre l’épidémie d’obésité, ce qui ne présage rien de bon pour les années à venir ! Ce qui alarme d’autant plus les chercheurs c’est qu’une précédente étude parue en 2012 a révélé que les traitements, généralement efficaces sur les adultes, fonctionnent moins bien, voire pas du tout chez les jeunes, sans en connaître pour autant les raisons. Une situation extrêmement préoccupante risquant d’aboutir à une incidence accrue de complications graves et cela à plus court terme

Partager cet article sur :