Soins

Modes de vie et environnement à l’origine de 4 cancers sur 10

Été 2018 - Lettre n°26
#Cancer #Environnement #Surpoids #obésité #Prévention #Consommation #Tabac #Alcool #Mode de vie #Alimentation déséquilibrée

De récents travaux coordonnés par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) et réunissant plus de 80 experts ont permis d’estimer, le nombre de cancers attribuables aux modes de vie et à l’environnement en France en 2015.
Des résultats qui tirent la sonnette d’alarme quant à l’impact du surpoids et de l’obésité dans le développement des cancers mais donnent aussi l’espoir de pouvoir en éviter de nombreux, en supprimant les expositions dangereuses et en intensifiant la prévention.

Le rapport indique ainsi que 142 000 cancers auraient pu être évités sur les 346 000 nouveaux cas diagnostiqués chez les adultes.

Pour en arriver à cette conclusion, l’étude s’est basée sur 13 facteurs de risques émanant de notre mode de vie ou de notre environnement et classés comme cancérigènes probables : tabac, alcool, alimentation, surpoids et obésité, activité physique insuffisante, hormones exogènes, durée d’allaitement sous optimale, infections, radiations ionisantes, pollution atmosphérique, rayement UV, exposition professionnelles et expositions à des substances chimiques (arsenic dans l’eau, benzène dans l’air intérieur).

Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes
4 principales causes de cancers ressortent clairement de ces travaux :
1 – La consommation de tabac
20% des cancers sont imputable au tabagisme, qui à lui seul est responsable de la moitié des cancers évitables. D’après l’étude, ces chiffres donnent raison à la stratégie nationale de lutte contre le tabagisme via les augmentations programmées du prix du tabac (passage à 10€ du paquet en 2020) ou encore l’amélioration du remboursement de substituts nicotiniques. Un premier signe tout de même encourageant selon l’étude : le million de fumeurs quotidiens en moins entre 2016 et 2017.
2 – La consommation d’alcool
Deuxième cause de cancers en France, l’alcool est considéré comme responsable de 8% des nouveaux cas en 2015.

3 – Une alimentation déséquilibrée
4 – Le surpoids et l’obésité
En additionnant ces derniers facteurs, 18,8% des cas de cancers sont imputables à l’alimentation et indirectement au manque d’activité physique.

Une consommation qui se féminise
Le nombre de cancers liés au tabac et à l’alcool sont en augmentation chez les femmes : respectivement de 6,1 à 8% et de 4,5 à 7,3% depuis 2000.

Des solutions possibles
Un point positif et porteur d’espoir ressort tout de même de ces travaux : ces 4 grands facteurs sont évitables. Il est donc possible de réduire, voire d’éliminer l’exposition des populations à ces facteurs. De même, développer et renforcer les programmes de prévention reste l’une des principales solutions citées par l’étude : les pouvoirs publics ont donc toutes les cartes en main…

Nombre de nouveaux cas de cancers attribuables aux facteurs liés au mode de vie et à l’environnement chez les adultes de 30 ans et plus, France, 2015

Source : BEH N° 21 – 26 juin 2018

C.M.

Partager cet article sur :