• Accueil
  • Newsletter
  • Zoom sur l’hémoglobine glyquée : un outil diagnostique sous-exploité ?
Initiative

Zoom sur l’hémoglobine glyquée : un outil diagnostique sous-exploité ?

Printemps 2015 - Lettre n°14
#Hémoglobine glyquée #OMS #Diabète #Diagnostic #Glycémie #Traitement #Complications

Approuvé en 2010 par l’ADA et recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) depuis 2011, le recours à l’hémoglobine glyquée (HbA1c) comme outil de diagnostic pour le diabète est devenu incontournable. Elle permet une mesure moyenne de la glycémie jusqu’à trois mois avant le dosage, contrairement à la glycémie qui donne un résultat brut, à un instant T.

Permettant un diagnostic plus précoce, elle est désormais reconnue comme un indicateur très fiable de suivi du diabète, de surveillance des traitements diabétiques et des risques de complication.

« Le test du taux de l’hémoglobine glyquée est très simple et très pratique, relève le Pr Michel Marre, chef du service de diabétologie endocrinologie de l’hôpital Bichat – Claude Bernard à Paris, Président de la Société Francophone du Diabète. Dans notre structure, j’ai passé un accord avec le biochimiste il y a plus de 15 ans déjà ! Il accepte de faire de la biologie délocalisée, dont une consultation de l’hémoglobine glyquée. Les mesures sont donc faites selon une méthode homogène et certifiée. Tous devraient y avoir accès, notamment via des accords entre biologistes libéraux et médecins de ville, généralistes ou spécialistes. Une approche plus pragmatique, c’est ce qui améliorera notre parcours de soin et sa qualité. »

Source image : http://cdn3-doctissimo.ladmedia.fr/

Partager cet article sur :