Histoire

Rosalyn Sussman Yalow (1921 – 2011)

Automne 2018 - Lettre n°27
#histoire #Insuline

Physicienne et médecin américaine, Rosalyn Sussman Yalow obtient le Prix Nobel de médecine en 1977, qu’elle partage avec les endocrinologues français Roger Guillemin et polonais Andrzej Wiktor Schally.

Aux côtés de Solomon Berson (mort à la date où le prix Nobel a été attribué), elle a consacré sa carrière à la mise au point du principe des dosages par radio-immunologie, technique très sensible qui permet de mesurer des quantités infimes de substances biologiquement actives. Mise au point initialement pour le dosage de l’insuline dans le plasma des diabétiques, la technique a rapidement été étendue au dosage de multiples substances, peptidiques et non peptidiques.

Dans les années 1950, on avait observé que les personnes traitées par des injections d’insulineanimale développaient une résistance à cette hormone et avaient besoin de doses croissantes pour éviter les effets de la maladie. Mais on ne disposait pas encore d’explications satisfaisantes à ce phénomène. Rosalyn Yalow et Solomon Berson émettent alors l’hypothèse que l’insuline étrangère stimule la production d’anticorps, qui se lient à l’insuline, l’empêchant ainsi d’entrer dans les cellules et de participer au métabolisme du glucose. Pour démontrer la validité de leur hypothèse à une communauté scientifique sceptique, les deux chercheurs combinent des techniques d’immunologie et de marquage radio-isotopique, afin de pouvoir mesurer des quantités infimes d’anticorps. Le dosage radio-immunologique était né.

Sources : Universalis / Wikipédia

Partager cet article sur :